Dans les salles obscures, pop-corn et soda sont les plaies des cinéphiles. Coca-Cola piège quelques spectateurs trop bruyants en les téléportant directement dans un film.

Le cinéma s’apprécie dans le silence, les amateurs de soda et de pop-corn ont tendance à l’oublier. Aussi, Coca-Cola, pour convaincre les cinéphiles, a décidé de piéger les clients d’une salle de cinéma avec Saatchi & Saatchi Danemark. Avant la séance, tandis qu’ils dégustaient, bien entendu, un Coca-Cola, l’équipe dédiée a pris une photo de leur profil, pour ensuite le détourer et l’intégrer à un des deux court-métrages présentés en amont du film.

Les spectateurs ont ainsi pu se voir directement à l’écran et s’entendre, leurs machouillages et leur déglutition peu classieuse faisant irruption dans les scènes. Les deux films dédiés, inspirés des chefs-d’œuvre d’Hollywood, sont signés Christian Eaglecastles (M2 Films) : Gangster met en scène un flic en train de se faire enterrer vivant…. tandis qu’un des spectateurs, sur le même champ, mâche nonchalamment et bruyamment son pop-corn ;  Stableboy met en scène Lady Chatterley à demi-nue dans son boudoir avec son palefrenier… tandis que par derrière un autre spectateur sirote à grand bruit son Coca- Cola .

Un dispositif qui a suscité de nombreux éclats de rire dans la salle. La campagne s’intitule The Coca-Cola Slurp. 

Coca_0000_Coca-slurp-pic1

 

Coca_0001_Coca-slurp-pic2 Coca_0002_Coca-slurp-pic3 Coca_0003_Coca-slurp-pic4 Coca_0004_Coca-slurp-pic5 Coca_0005_Coca-slurp-pic6 Coca_0006_Coca-slurp-pic7 Coca_0007_Coca-slurp-pic8 Coca_0008_Coca-slurp-pic9 Coca_0009_Coca-slurp-pic10 Coca_0010_Coca-slurp-pic11 Coca_0011_Coca-slurp-pic12 Coca_0012_Coca-slurp-pic13 Coca_0013_Coca-slurp-pic14

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.