McDonald’s crée MyBurger : une application en crowdsourcing pour créer le hamburger de demain

Au Royaume-Uni, McDonald’s a lancé une nouvelle opération marketing baptisée MyBurger. Cette dernière surfe sur la tendance du crowdsourcing en vous incitant à créer le burger de vos rêves avec une application dédiée plutôt ergonomique. Pour la tester rendez-vous sur myburger.mcdonalds.co.uk et cliquez sur « Create » pour imaginer votre burger ou

« Vote » pour faire votre choix parmi les créations des internautes.

Faites un tour sur « Create » pour tester l’application (elle en vaut le coup). Vous pouvez alors choisir votre pain, vos accompagnements (fromages, salades, etc…), vos sauces et évidemment le nombre d’étages que vous désirez. Le site est fluide et le burger qui apparaît sous vos yeux est plutôt réaliste. Au total plus de 80 ingrédients pour plus d’un million de possibilités.

12 sandwiches seront élus par un jury constitué de salariés de l’enseigne, de clients, d’experts ainsi que du célèbre chef anglais Phil Vickery pour au final en garder 5 qui seront commercialisés dans les restaurants britanniques de la chaîne à partir d’octobre. Une brillante idée de communication qui risque d’occuper un petit moment les fans de la marque pour la création du nouveau burger de leur rêve.

Une idée déjà appliquée en Allemagne il y’a deux ans avec l’agence Razorfish qui était certainement moins développés sur la partie web. Cette opération (dont la vidéo se trouve en dessous) a tout de même permis la création de 45.000 hamburgers en une semaine et plus de 116.000 après 5 semaines soit un toutes les 26 secondes. 12.000 internautes ont pu créer leur burger qui ont récolté au total plus d’1,2 millions de votes. Une opération qui a ainsi touché 17 millions d’allemands, soit 1/4 des internautes. L’idée a aussi été appliquée enSuède, en 2013 ; cliquez-ici pour en savoir plus.

thumb_13394_slideshow_single thumb_13398_slideshow_single thumb_13396_slideshow_single thumb_13397_slideshow_single thumb_13395_slideshow_single

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.